Les mélanges d’été un complément pour la gestion en condition sèche

Les mélanges d’été, un complément intéressant aux mélanges conventionnelles en condition sèche


De quoi parle-t-on ?

mélange d'été - prairie -L’exploitation intensive d’une prairie (par exemple une forte fertilisation ou un chargement élevé à l’hectare) favorise des espèces végétales très compétitives à forte capacité de capture des éléments nutritifs et à vitesse de croissance et de renouvellement des organes élevée. Ces espèces prennent le dessus sur les autres, conduisant à une diminution de la richesse spécifique de la parcelle (Duru et al 2004). Ce type de prairie, avec un nombre assez restreint d’espèces productives, correspond à ce que l’on appel une flore conventionnelle.

En revanche à l’inverse, une exploitation extensive de la prairie, favorise les espèces peu compétitives qui présentent des taux de croissance faibles et permet une cohabitation d’un nombre élevé d’espèces (> 40 espèces par parcelle). La composition botanique ainsi créée évolue peu au fil des années avec des pratiques similaires au fil du temps, mais la contribution des espèces à la production de biomasse peut varier de manière significative tout au long de la saison.

A travers cette approche de l’évolution de la composition botanique d’une prairie et du nombre d’espèces présentes selon l’utilisation appliquée sur la flore, cela nous montre :

  • Pour lire la suite de cette publication technique il faut vous connectez ou créer un compte

A propos de Shane Bailey

Je suis né sur une exploitation ovine en condition sèche dans le Sud-Est de la France. J’ai grandi dans l’élevage entre la France et la Nouvelle-Zélande, toujours en 100% pâturage sans mécanisation, aliment ou bâtiment. Mon parcours professionnel en agriculture est une conjugaison d’expériences pratiques, techniques sur le terrain mais aussi scientifiques grâce à un réseau collaboratif pluridisciplinaire international. PâtureSens mobilise ses ressources financières pour permettre à ces membres de s’enrichir avec les plus grands experts mondiaux en matière de production animale.
Nous nous différencions des organismes « conventionnels » du fait que nous sommes avant tout des praticiens de l’élevage, notre vocation est de servir les intérêts économiques des agriculteurs qui nous font confiance.
Je suis aujourd’hui consultant pour la société PâtureSens, est souhaite pouvoir partager et diffuser nos connaissances afin d’aider les agriculteurs à s’approprier le pâturage. Ce blog est pour moi un lieu d’information, de partage et de réflexion sur la gestion des pâturages.

Voir également la publication

Comment dérouler du fil high tensile d’un quad