Tout sur le plantain Ceres Tonic

Tout sur le plantain Ceres Tonic

Le plantain lancéolé (Plantagolanceolata L.), utilisé comme fourrage secondaire en Europe au XVIIIème siècle, a été oublié par l’agriculture moderne. Cependant l’appétence de ce fourrage et son implantation large et facile dans les prairies sous des climats tempérés font qu’il a été reconsidéré ultérieurement. Dans les années 1990, le cultivar Ceres Tonic est breveté par PGG Ltd, un semencier néo-zélandais. Cette variété de plantain lancéolé, originaire du Nord du Portugal, a été sélectionnée initialement pour son port dressé et ses larges feuilles, le rendant intéressant pour le pâturage. Il s’est avéré que le cultivar Ceres Tonic présente bien d’autres avantages. Cet article est l’occasion de faire un bilan sur les caractéristiques et l’utilisation du cultivar Ceres Tonic.

Image1
Photo 1  : Prairie multi-espèces contenant du plantain Ceres Tonic

Quels sont les avantages du plantain Ceres Tonic?

Les avantages de ce cultivar sont multiples. Ils sont déclinés si dessous.

Une morphologie adaptée au pâturage : Il se caractérise par son port dressé qu’il conserve même dans des conditions de pâturage intensif. Il se différencie ainsi des autres cultivars qui ont tendance à s’affaisser sous ces conditions. C’est pour cette caractéristique qu’il avait initialement été sélectionné.

Une tolérance à la sécheresse : Sa racine pivotante soutenue par un système racinaire fibreux lui confère une bonne tolérance aux épisodes de sécheresse. Durant ces périodes, sa stratégie de survie est de réduire drastiquement sa production. Mais dès le retour d’une légère humidité, sa réponse est très rapide et sa croissance redémarre sans délai.

Image2

Pour lire la suite de cette publication technique il faut vous connectez ou créer un compte

A propos de Shane Bailey

Je suis né sur une exploitation ovine en condition sèche dans le Sud-Est de la France. J’ai grandi dans l’élevage entre la France et la Nouvelle-Zélande, toujours en 100% pâturage sans mécanisation, aliment ou bâtiment. Mon parcours professionnel en agriculture est une conjugaison d’expériences pratiques, techniques sur le terrain mais aussi scientifiques grâce à un réseau collaboratif pluridisciplinaire international. PâtureSens mobilise ses ressources financières pour permettre à ces membres de s’enrichir avec les plus grands experts mondiaux en matière de production animale.
Nous nous différencions des organismes « conventionnels » du fait que nous sommes avant tout des praticiens de l’élevage, notre vocation est de servir les intérêts économiques des agriculteurs qui nous font confiance.
Je suis aujourd’hui consultant pour la société PâtureSens, est souhaite pouvoir partager et diffuser nos connaissances afin d’aider les agriculteurs à s’approprier le pâturage. Ce blog est pour moi un lieu d’information, de partage et de réflexion sur la gestion des pâturages.

Voir également la publication

Fixation et transfert d’azote en système de pâturage

Fixation d’azote et transfert : En pâturage, avons-nous réellement besoin d’engrais azotés ? La première grande qualité …